offre de prêt mariage

Bien déterminer le montant de son futur prêt mariage

Afin de bien déterminer la somme qu’un emprunteur peut emprunter de manière sécurisée, sans basculer dans une situation de surendettement, il doit calculer au préalable sa capacité de remboursement. Cette capacité s’évalue de manière mensuelle. Pour la calculer rapidement, il suffit de réaliser la différence entre le total des revenus mensuels et le total des charges mensuelles de l’emprunteur. Aussi, il cumule tous les revenus dont il dispose, à savoir ses salaires, ses éventuelles pensions retraite, allocations et autres revenus. Il déduira de cette somme l’intégralité des charges qui doivent être acquittées par l’emprunteur, comme les charges fixes (prêt immobilier, assurance, impôts), les dépenses variables (comme l’énergie, l’alimentation) mais également les dépenses occasionnelles (loisirs). De cela résultera la capacité de remboursement. C’est la somme qui correspondra au reste à vivre de l’emprunteur. Une fois la somme obtenue, il faut la comparer au taux d’endettement.

Le taux d’endettement d’un emprunteur

Le taux d’endettement indique le pourcentage que représentent les charges mensuelles vis-à-vis du montant total des revenus de l’emprunteur. Les banques et les organismes de prêt ont l’habitude de privilégier un taux d’endettement qui n’excède pas les 33 %. Dans la pratique, seul un tiers des revenus au maximum, doit être mobilisé pour rembourser le crédit dédié au mariage. Les formules qui suivent résument bien le sujet :

Capacité de remboursement = total des revenus – total des charges

Taux d’endettement : (total des charges x 100) / total des revenus

Grâce à la capacité de remboursement, et à la lecture du taux d’endettement de l’emprunteur, il peut déterminer le bon montant à emprunter.

Le montant idéal d’un prêt personnel dédié au mariage

Grâce au calcul effectué précédemment, l’emprunteur doit désormais disposer d’une projection bien plus claire de la somme qu’il peut emprunter pour son mariage, sans faire vaciller son équilibre financier. Cependant, il ne faut pas se limiter à une lecture purement mathématique de son budget et de sa capacité à emprunter. En effet, l’emprunteur doit prendre en compte de certains paramètres personnels, afin de trouver la meilleure offre de prêt mariage. En effet, pour les années à venir, l’emprunteur pourra être amené à honorer une dépense importante. Il a peut-être un équipement électroménager ou certains appareils qu’il faut renouveler, car ils ne sont plus totalement fonctionnels.

L’emprunteur doit savoir anticiper l’avenir et essayer de ne pas emprunter une somme déraisonnable, qui rendrait sa situation personnelle, fragile, face à un événement imprévu. Aussi, si l’emprunteur doit faire face à une perte d’emploi, à une maladie, ou à une toute autre dépense imprévue, il doit pouvoir l’honorer tout en continuant à rembourser son crédit dans les meilleures conditions. C’est là qu’entre en jeu une solution sur mesure, notamment grâce aux assurances. L’emprunteur peut choisir une assurance proposée par la banque ou l’organisme de prêt qui donne le prêt ou aller chez d’autres assureurs, qui doivent être à même de fournir les mêmes garanties. L’assurance permettrait à l’emprunteur de n’avoir aucune crainte quant à son remboursement, quelles que soient les situations.

futur prêt mariage